Les effets du burnout dans l’univers de l’imagerie médicale – et l’aide que les technologies de la voix peuvent apporter

Le burnout est un problème de santé global affectant des médecins de toutes les spécialisations. En particulier, les radiologues connaissent des taux élevés de burnout et cette tendance à la hausse se poursuit. Les services d’imagerie subissent des pressions énormes pour répondre à la demande croissante, réductions de budgets, augmentation de la charge de travail administratif et manque de personnel. Les niveaux soutenus de stress modéré à extrême sont une menace pour la santé mentale et physique du personnel de l’imagerie. Cela a aussi un impact sur l’expérience du patient et peut aussi augmenter le taux d’erreurs.

 

Au mois de mai / juin 2019 Philips a réalisé une étude concernant l’état des personnes travaillant dans l’imagerie médicale dans quatre pays différents. La question étant : « Quelle est la situation actuelle de l’expérience acquise parmi les personnes travaillant dans l’imagerie médicale, en particulier en ce qui concerne un service d’imagerie centrée sur le patient ? ». Plus de 250 technologues en radiologie et directeurs d’imagerie travaillant aux Etats Unis, France, Allemagne et au Royaume-Uni ont répondu au sondage.

 

Retrouvez-ici plus d’information à propos de Philips et la radiologie

Lis-ici l’étude effectuée par Philips 

 

La charge de travail est, de loin, la plus grande source de stress de burnout pour les personnes travaillant dans l’imagerie médicale. Etant donné que probablement la charge de travail ne fera qu’augmenter, il est primordial de concentrer à la fois les efforts d’innovation et d’amélioration des processus sur la capacité des technologies à faire leur travail avec plus de facilité et moins de stress. Bien que les facteurs contributifs varient, le fardeau des activités de soins non liées aux patients comme les rapports et la documentation de conformité continue d’augmenter.

 

Automatisation pour réduire le travail administratif

Les départements d’imagerie sont désireux de gagner en efficacité et estiment que beaucoup de tâches pourraient être automatisées. Une grande opportunité existe de simplifier les méthodes de travail et de les rendre plus agréables.

Les processus automatisés relatifs au planning des patients et du personnel, préparation du patient et les protocoles aideraient beaucoup à améliorer. L’automatisation des processus liés à la planification des patients et du personnel, à la préparation des patients et au protocole irait loin pour aider le personnel d’imagerie à exploiter la puissance de la technologie pour l’aligner sur leurs besoins, laissant ainsi plus de temps aux patients. Concentrer les efforts d’innovation dans ces domaines à un grand potentiel pour améliorer le flux de travail et le débit et améliorer la satisfaction des patients.

Le besoin d’automatisation et d’intelligence artificielle (IA) pour améliorer l’expérience du personnel pour les technologues en imagerie, les administrateurs, les radiologues et les médecins collaborateurs est, à ce stade, une nécessité.

L’IA continue de croître et de se développer, créant des percées dans l’amélioration de l’efficacité et de la productivité des flux de travail. Le personnel d’imagerie utilisant l’IA peut créer une intelligence hybride qui pourrait conduire à une précision diagnostique plus élevée et à des normes de sécurité améliorées. Ils pourraient également servir de systèmes d’aide à la décision efficaces, facilitant les diagnostics et réduisant l’épuisement des médecins.

 

Améliorez la communication entre l’équipe et les patients

Lorsque les technologues ne parviennent pas à obtenir une image correcte la première fois, c’est principalement parce que le patient n’a pas été correctement préparé ou en raison d’informations manquantes ou inadéquates sur le patient. Ces informations manquantes sont principalement une combinaison de manque de communication, d’intégration de données et d’ingénierie des processus qui a un impact sur l’ensemble du cycle de soins d’imagerie. La frustration augmente lorsque les antécédents médicaux ou les résultats de laboratoire ne sont pas disponibles au besoin, ou lorsque le médecin référent n’a pas été clair sur les détails de l’examen. Ensuite, le personnel d’imagerie doit servir d’intermédiaire pour éviter les erreurs et corriger les lacunes d’information dans un système inefficace.

Une vision systémique de l’imagerie et l’accent mis sur l’optimisation des flux de travail de radiologie pour soutenir le personnel est une condition préalable urgente pour les fournisseurs de systèmes de santé et de technologies. Déployer des tactiques de communication pour mieux préparer les patients … armer les techniciens avec les informations dont ils ont besoin pour obtenir l’image juste la première fois … établir de meilleures attentes avec les médecins traitants : ce sont tous des processus qui peuvent être traités aujourd’hui sans investissements technologiques énormes.

 

Technologie vocale et ergonomie

La technologie de synthèse vocale intégrée est un élément essentiel de l’amélioration des flux de travail de radiologie et des solutions système. Il permet d’enregistrer les notes du patient tout en analysant un scan et de les transférer dans du texte pour un rapport précis et immédiat. Dicter des informations directement dans PACS permet de gagner énormément de temps et aide les professionnels de l’imagerie à réduire le temps de documentation. Les patients peuvent souvent repartir avec un rapport immédiatement, ce qui contribue à accroître la satisfaction des patients.

L’utilisation efficace de la technologie vocale peut également aider à créer des environnements de travail plus sains, notamment des postes de travail ergonomiques et des salles de lecture. Un casque ergonomique permet un travail mains libres. Lorsque vous travaillez avec un microphone de dictée, une opération simple et légère avec un pouce sans créer de tension sur de longues périodes est impérative. Différentes surfaces et bordures haptiques aident à identifier les boutons et permettent de faire fonctionner le microphone sans le regarder. Des fonctionnalités pratiques comme un capteur de mouvement désactivent automatiquement le microphone lorsque l’appareil est inactif sur un bureau et le réactivent lorsque le microphone est à nouveau décroché. Cela évite les enregistrements involontaires et les pressions sur les boutons. L’ergonomie avancée est donc un facteur important dans le choix d’un microphone.

 

Avec de nombreuses solutions technologiques disponibles pour aider activement à réduire l’épuisement radiologique, il est primordial de s’assurer que les bonnes personnes se sentent entendues. L’autonomisation des personnes derrière l’image et le soutien du personnel créeront des changements positifs dans l’environnement d’imagerie.

 

English Version: The Effects of Burnout on Imaging Staff – And How Voice Tech Can Help

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s