Une nouvelle façon de mener les activités

Les effets de la pandémie du coronavirus ont été ressentis par tous dans le monde entier. Des mesures de déconfinement s’appliquent dans certains pays et les gens commencent à penser à retourner au travail et à déterminer leur « nouvelle normalité ». Les entreprises devront trouver de nouvelles façons de fonctionner. Il sera nécessaire d’adopter de nouveaux modèles commerciaux pour regagner des clients et maintenir une prospérité à long terme. De nombreuses entreprises rééquilibrent leurs priorités, de sorte que la résilience devient tout aussi importante pour leur réflexion stratégique que le coût et l’efficacité.

Bien que cet événement ait eu un impact considérable sur les individus, il a également modifié le monde des affaires dans son ensemble. La pandémie de COVID-19 pourrait s’avérer un tournant décisif dans trois domaines en particulier : les commerces en ligne, la télémédecine et l’automatisation.

 

L’importance des commerces en ligne

Avec l’impact de la pandémie de coronavirus pesant toujours lourdement sur tous les développements économiques, il peut être difficile d’envisager un retour à la normale, mais d’une manière ou d’une autre, il le sera. Cependant, les changements de comportement des consommateurs survenus au cours des derniers mois auront des effets durables. Pour les milléniaux et les membres de la génération Z, nés entre 1980 et 2012, cette crise représente la plus grande perturbation à laquelle ils ont été confrontés. Leurs attitudes peuvent être profondément modifiées et d’une manière difficile à prévoir.

Les secteurs du tourisme, des voyages et de l’accueil peuvent voir leurs entreprises soumises à des changements à long terme dans leurs préférences en matière de voyages d’affaires et individuels. Les inquiétudes quant à la possibilité d’événements futurs pourraient changer la façon dont les consommateurs abordent la sécurité financière. La liste des questions sur le comportement des consommateurs après COVID-19 est longue et l’incertitude est élevée.

Malgré toutes les inconnues, le mouvement du commerce en ligne poursuivra très probablement sa tendance à la hausse. Mis à part le fait que de nombreux magasins ont été obligés de fermer leurs portes, ce qui a entraîné une baisse spectaculaire des ventes, le plus gros changement du comportement des consommateurs se trouve dans le commerce en ligne. Le commerce en ligne dépassait déjà visiblement les ventes des magasins avant la crise. Ce que cette pandémie a fait, c’est accélérer un changement dans les habitudes d’achat qui était déjà bien établi. À long terme, les achats en ligne seront stimulés par les changements de style de vie imposés aux consommateurs en raison du coronavirus.

 

La télémédecine au premier plan

COVID-19 a considérablement accéléré le rythme de la numérisation et, par conséquent, la transformation de la prestation des soins. Les patients bénéficient d’un accès plus facile aux conseils médicaux grâce à la télésanté renouvelée et aux services à distance, y compris la consultation par téléphone ou vidéo. Si un examen physique ou des tests de diagnostic sont nécessaires, les rendez-vous en personne sont programmés et commandés numériquement pour minimiser les temps d’attente et les contacts avec les autres patients. Une telle approche assistée numériquement représente des avantages tels que des rendez-vous plus rapides grâce aux télé-visites, moins de déplacements et des salles d’attente virtuelles au lieu de vraies salles d’attente bondées. Tout cela est non seulement plus pratique pour le patient, mais conduit également à des flux de travail différents avec des horaires différents, des soins en temps réel et une gestion des accès.

Teladoc Health, le plus grand service de télémédecine autonome des États-Unis, a signalé une augmentation de 50% de ses services au cours de la semaine du 20 mars et ajoute des milliers de médecins à son réseau. La Commission Fédérale de Communication dépense 200 millions de dollars pour améliorer la connectivité entre les patients et les fournisseurs de soins de santé virtuels, et le département américain de la Santé et des Services sociaux a augmenté les remboursements pour la télémédecine et a permis la prestation des soins virtuels entres les différents états. Le suédois KRY International, l’un des plus grands fournisseurs européens de télésanté, a indiqué que les inscriptions avaient augmenté de plus de 200%. La France et la Corée ont toutes deux modifié la réglementation pour faciliter l’accès à la télémédecine. Avec un vaccin ou un traitement prenant des mois de préparation, les patients et les professionnels de la santé ont tous deux des raisons d’étendre les interactions virtuelles.

 

Automatisation accélérée

Les experts du travail et de la robotique affirment que les directives de distanciation sociale, qui devraient se poursuivre sous une certaine forme après la fin de la crise, pourraient inciter davantage d’industries à accélérer leur utilisation de l’automatisation. Un large malaise à l’idée que les machines contrôlent les aspects de la vie quotidienne pourrait se dissiper car la société voit les avantages de la restructuration des lieux de travail de manière à minimiser le contact humain étroit. Avec moins de personnes au bureau et la possibilité de pénurie de personnel, l’automatisation du processus de documentation a également augmenté. Grâce à la technologie vocale, vous pouvez créer rapidement des documents avec votre voix et les envoyer instantanément pour être transcrits, éliminant ainsi le besoin d’être physiquement au bureau ou de les remettre à une secrétaire.

Pour les entreprises, les conséquences de la pandémie de COVID-19 ont été profondes. Beaucoup ont appris à fonctionner à distance et à une vitesse bien supérieure. Ces pratiques peuvent persister, ce qui permet une meilleure gestion et une main-d’œuvre plus flexible. Avec de nouvelles structures pour faire le travail, les chefs d’entreprise peuvent obtenir des informations précieuses et avoir une meilleure idée de ce qui peut et ne peut pas être fait en dehors des processus et des lieux de travail traditionnels de leur entreprise. Beaucoup commencent à apprécier la vitesse à laquelle leurs organisations peuvent évoluer une fois qu’elles ont changé leur façon de faire. En bref, le coronavirus impose à la fois le rythme et l’échelle de l’innovation en milieu de travail. En effet, comme les entreprises sont obligées de faire plus avec moins, beaucoup trouvent des façons de fonctionner meilleures, plus simples, moins chères et plus rapides.

 

English Version

 

[1] https://www.linkedin.com/pulse/covid-19-gives-us-glimpse-not-so-distant-future-how-patients-zindel/

[2] https://www.mckinsey.com/featured-insights/leadership/the-future-is-not-what-it-used-to-be-thoughts-on-the-shape-of-the-next-normal

[3] https://www.nytimes.com/2020/04/10/business/coronavirus-workplace-automation.html

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s